Biographie

Marina Yerlès est née en 1992, est belgo-franco-luxembourgeoise divorcée (elle vous racontera un jour pourquoi), et est diplômée du Conservatoire royal de Bruxelles en théâtre. Elle s’identifie comme femme, pas tellement parce que c’est le genre de ses rêves, mais parce que le monde l’identifie comme telle (croyez-le ou non, ça détermine une vie).

Son parcours est double, entre aspirations artistiques et engagement politique. Enfant elle danse, et découvre la scène en chantant pendant sept ans dans des chœurs d’opéras. Adolescente elle vit à Avignon, est responsable syndicale lycéenne de jour et bénévole dans une salle de concerts la nuit. Elle organise des manifestations, expérimente un autre type de scène en découvrant la démagogie, siège au Conseil Supérieur de l’Éducation. Après son bac, elle rentre dans sa Belgique natale pour y étudier la sociologie et l’anthropologie à l’ULB. C’est là qu’elle affermit ses convictions féministes et approfondit ses connaissances sur les questions de genre, de classe, de race. C’est là aussi qu’elle découvre le théâtre, ce qui l’amène à intégrer Arts² (Conservatoire de Mons) en 2016. Là-bas on lui crie dessus parce qu’elle réfléchit trop, veut tout comprendre, cherche en dehors du cadre. Elle y révèle son potentiel d’actrice-créatrice mais avale beaucoup de couleuvres, et finalement se lève et se casse en Master au Conservatoire de Bruxelles.

Sa curiosité est grande et ses intérêts multiples : en parallèle à ses études elle gravite d’un métier à l’autre autour des arts de la scène au sein de plusieurs compagnies (Point Zéro, Théâtre d’Un Jour, Zoo Théâtre…). Depuis l’obtention de son diplôme, quand elle n’éventre pas ses ennemis à coups de hache sur sa console de jeu, elle : danse dans un clip de rap, chante à la manif du 8 mars et lance un groupe, se forme en droits humains (Amnesty Academy) puis en médiation culturelle (Arts&Publics) puis en écriture de plateau (Paul Pourveur / Rhizom’Art), anime un atelier d’initiation au Matrimoine littéraire au Conservatoire de Bruxelles… Mais surtout, surtout, elle ambitionne de mettre en scène son premier spectacle : Shut up and smile, qui intègre la sociologie à l’écriture théâtrale en abordant la thématique de la construction sociale de la féminité à l’adolescence.


Actualités

CASTING Shut up and Smile

CASTING ACTRICE (URGENT) 26/27 AOÛT Suite à un désistement de dernière minute, le projet SHUT UP AND SMILE cherche une jeune actrice* (23-33 ans) pour un projet de création et médiation sur l’apprentissage des codes de la féminité à l’adolescence, et la violence de ce processus. Plus d’infos sur le projet : https://marinayerles.wordpress.com/shut-up-and-smile/ Il s’agit d’un … Lire la suite CASTING Shut up and Smile

Publication de SUAS version courte !

Cela faisait un petit moment que j’attendais de pouvoir l’annoncer officiellement. C’est désormais possible. Shut up and smile version courte, première étape du projet que je porte actuellement, écrite en 2018 dans le cadre du cours d’écriture au conservatoire, sera publiée en novembre chez la maison d’édition Les Oiseaux de Nuit Écrit à partir de … Lire la suite Publication de SUAS version courte !

Les news du mois de juin

Les rendez-vous de juin Conférence sur le Matrimoine littéraire le 13 à 18h30 Présentation d’étape d’écriture à destination des programmateurices (lieu de RDV sur demande) le 17 à 16h Plus d’infos ci-dessous :